Shape1 AF1 - affiche de Mezière - Copie Shape2
Shape4 Shape6

L'Exposition Coloniale de Paris en 1931

Sous ce titre plein de promesses se cache un exploit extraordinaire pour l'époque : mettre en valeur, de nuit, l'intégralité de l'Exposition Coloniale et de ses fontaines, et offrir des fêtes plus éblouissantes les unes que les autres. Pour ne citer que les plus féeriques : La Fête de la Lumière, le 5 Juin au Théâtre d'Eau, La Nuit Tahitienne le 19 Juin sur le lac, La Féerie Coloniale, le 13 Juillet : grand feu d'artifice avec embrasement du lac.


Pour arriver aux résultats que vous verrez dans le diaporama, les moyens employés furent considérables :

•        8 câbles à haute tension de 12 000 volts, enterrés dans des canalisations, et se répartissant sur 60 postes de transformation, soit l'équivalent de la consommation électrique d'une ville de 100 000 habitants,

•        33 kilomètres de câbles d'éclairages, plus 3 kilomètres uniquement pour l'éclairage des jeux d'eau,

•        Des centaines de projecteurs, équipés de verres de couleur, et de diffuseurs appelés "chenilles" sur les allées, ne montrant aucun points lumineux visibles et provoquant des effets spectaculaires, comme les Ponts d'Eau formant des arc-en-ciel polychromes, ou le Théâtre d'Eau.


Les Nuits Coloniales furent de grands succès et laissèrent des souvenirs inoubliables dont les journaux de l'époque se firent souvent l'écho.


Les Nuits Coloniales
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com