Shape1 Uniforme de gardien Shape2
Shape4 Shape6

L'Exposition Coloniale de Paris en 1931

Une exposition représente de très gros risques d'incendie, du fait que les constructions sont généralement établies en matériaux provisoires, la plupart facilement inflammables.


Un poste principal d'incendie fut situé, à la demande du colonel en chef des pompiers de Paris, à l'extrémité opposée aux entrées côté Paris, dans le voisinage de la porte de Rhodes. Ceci permettait d'atteindre rapidement un point quelconque de l'exposition, soit par la route de ceinture à l'intérieur, soit par la route de Paris à Charenton à l'extérieur.


En complément de ce poste à service permanent, 3 postes secondaires furent aménagés :

•        en face de la section de Madagascar,

•        dans les 2 grands palais de la section métropolitaine


51 bouches d'incendie étaient réparties dans l'Exposition, et 241 robinets de secours étaient installés dans les principaux palais et pavillons.


Le service des pompiers eut à intervenir 57 fois au cours de l'exposition, avec 15 mises en manoeuvre. Les plus importantes furent :

•        Dans la nuit du 27 au 28 juin, lors de l'incendie du palais néerlandais qui détruisit en moins d'une heure le palais puis par extension un restaurant "La Case de l'oncle Tom". 12 lances furent utilisées.

•        Le 17 juin, lorsqu'un feu détruisit presque entièrement un petit pavillon en construction près du pavillon de la Guadeloupe. 2 lances furent utilisées.

Pompiers
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com